Gourmandises d'automne chez Georges Larnicol

Publié le September 25, 2012

En cette journée pluvieuse, j'avais envie de remonter un peu nos baromètres à plaisir en vous faisant partager une bonne adresse de gourmandises en plein coeur de Montmartre.

Perdue au milieu des boutiques pour touristes, la Maison Georges Larnicol a ouvert une antenne Montmartroise dans la lignée de celles déjà bien implantées en Bretagne et à Paris. Elu meilleur ouvrier de France en 1993, le génial créateur Georges Larnicol partage ses créations originales avec des clients fidèles depuis plus de vingt ans.

Dans la boutique de la rue Steinkerque, vous trouverez de quoi satisfaire amplement vos envies gourmandes: des Kouign-Amanns, ces fameux gâteaux bretons divinement bons dont il vaut mieux ne pas demander les proportions en sucre et en beurre, des chocolats, des macarons (mention spéciale au macaron Framboise, à tomber!!) mais aussi des créations originales telles qu'un escarpin rouge Louboutin, une impressionnante tour Eiffel ou un majestueux bateau en chocolat.

Si les produits sont frais et délicieux, le service est également attentif et très sympatique. Demandez Anne-Sophie et son sourire radieux pour un accueil impeccable!

Alors faites-vous plaisir!

Maison Georges Larnicol, Rue Steinkerque, 75018 Paris, Métro Anvers

Gourmandises d'automne chez Georges Larnicol
Les fameux petits Kouign-Amanns, aux mille et une saveurs!

Les fameux petits Kouign-Amanns, aux mille et une saveurs!

Le meilleur macaron framboise que j'ai jamais mangé...

Le meilleur macaron framboise que j'ai jamais mangé...

L'escarpin au chocolat

L'escarpin au chocolat

Gourmandises d'automne chez Georges Larnicol
Anne-Sophie, le plus beau sourire de la boutique!

Anne-Sophie, le plus beau sourire de la boutique!

Petite touche mode de la boutique: la marinière, pour rappeler les origines bretonnes de la maison!

Petite touche mode de la boutique: la marinière, pour rappeler les origines bretonnes de la maison!

Gourmandises d'automne chez Georges Larnicol

Rédigé par Mademoiselle Montmartre

Tagged #sortir

Commenter cet article